Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au collège
  • Au collège
  • : Je suis professeur d'histoire-géographie au collège Félix-Djerzinski de Staincy-en-France. Ce métier me rend malade et il fait ma fierté. Avant d'en changer, je dépose ici un modeste témoignage.
  • Contact

Compteur

Recherche

25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 16:20
Quatrième G. Cours sur les droits sociaux.

Moi. -La devise de la République française c'est : Liberté, Egalité, ... ?
Deux ou trois voix. - ... Fraternité.
Moi. -Bien. Et qu'est-ce que ça veut dire, "fraternité" ?
Silence total.
Moi. -Ca veut dire qu'on est tous... frater...
Une voix. -On est tous fraters ? Qu'est-ce qu'y raconte ?
Moi. -On est tous frères ! Frères et soeurs. Voilà. Tous les citoyens de la République française sont des frères et des soeurs. Et d'ailleurs, c'est logique. Vous connaissez les premiers vers de l'hymne national français, la Marseillaise ? Allons enfants...
Les deux tiers de la classe se mettent à chanter à pleine voix :

Allons enfants de la patriiii-i-e
Le jour de gloire eeeeest arrivé !

Djeison, qui n'a pas chanté. -On joue contre qui ?
Moi, sans relever. -Merci pour ce bel effort. Alors maintenant, réfléchissez un peu. Si tous les Français sont les enfants de la Patrie, s'ils ont tous la même mère, ça veut dire qu'ils sont tous...
Deux ou trois voix, les mêmes que tout à l'heure. -... frères.
Moi. -... et soeurs.
Ibtissem, en souriant. -Eh msieu, ça veut dire que vous êtes mon frère ?
Moi, en souriant aussi, car j'aime bien cette élève. -Oui, Ibtissem. Et tu es ma petite soeur.
Smaïn, hilare. -Eh msieu, et moi jsuis vot' frère aussi.
Moi, avec nettement plus de réticence. -Eeeh oui, Smaïn.
Smaïn. -Eh mais alors, jpeux vous appeler "mon frère" ?
Moi. -Je préférerais que tu t'en tiennes à "Monsieur".
Smaïn. -Eh mais jvoulais vous demander un truc aussi. En France, on est tous frères et soeurs, c'est ça que vous avez dit.
Moi. -Oui.
Smaïn. -Eh mais alors, si je me marie avec une Française, c'est de l'inceste.
Moi, soulagé que la classe, où pratiquement personne ne connaît le sens du mot "inceste", ne réagisse pas. -Tu pourrais garder tes fines plaisanteries, s'il te plaît ? Bien. Alors maintenant, il faut voir quelles sont les conséquences de cette "fraternité". Smaïn, tiens, puisque tu as des choses à dire. Tu aimes ta famille, n'est-ce pas ?
Smaïn, ne voyant pas où je veux en venir. -Bah ouais.
Moi. -S'il arrive quelque chose à ton petit frère Marwan, tu le défends, n'est-ce pas ?
Smaïn. -Ah non, il est trop con, Marwan (rires).
Moi, qui commence à m'énerver. -Bon, mais si tu étais une personne normalement constituée, tu le défendrais. Et moi qui suis ton grand frère, puisque nous sommes français tous les deux, je peux te dire que je vais m'occuper de toi, mais quelque chose de bien, mon gaillard ! T'as compris ? 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dem 21/12/2007 06:33

Il ne faut pas désespérer il y en a comme même quelqu'uns qui ont du vocabulaire ^^.

Thus-with-a-Kiss-I-die 28/11/2007 12:31

Pour répondre à ta question, oui c'est bien moi sur la photo :-)en tout cas j'adore tes rapports de cours !

Devine 28/11/2007 22:04

Eh bien à un de ces jours à la machine à café, chère future collègue.

Docteur OX 27/11/2007 23:24

Très sympathique ton blog...ça me fait remonter le temps, 10 à Argenteuil en ZEP PEP 4...sniff, nostalgie.Bon maintenant..je suis dans un collège d'une banlieue très cossue.....et....suspense...les problèmes sont les mêmes !L'éducation civique, quelle farce en effet ! La devise française, j'ai l'impression d'être un GO pour japonais qui découvrent le pays. La Marseillaise , j'ai l'impression d'être Thierry Roland commentant un match. Bon, tiens bon jusqu'à Noël...tiens une copie où Hitler a comme prénom Radolf et est devenu le Fou-R de l'Allemagne. Qu'est ce qu'on se marre...^^

Devine 28/11/2007 11:28

Le Fou-R... très bon. Mais nous n'avons pas le droit de rire, nous ne sommes que de vieux rétrogrades réactionnaires archéo-républicains pour prétendre obliger nos élèves à connaître l'orthographe de mots allemands. Soyons modernes ! Soyons démocrates et cool ! Transcrivons les programmes en SMS !Je ne suis pas surpris qu'on retrouve à peu près les mêmes problèmes dans les écoles de ZEP et dans les beaux quartiers. Pour que la transmission s'opère, les élèves doivent avoir un minimum de respect pour leurs enseignants. Or ni les très riches ni les très pauvres n'ont a priori ce respect : les gens de Neuilly, parce qu'un petit prof titulaire du CAPES gagne cinq ou dix fois moins que papa, et qu'il représente un Etat trop gourmand en prélèvements obligatoires ; les gens d'Argenteuil, parce que ce même prof est un émissaire de l'Etat qui commande aussi les policiers ou les CRS, et que ses seuls revenus sont deux fois supérieurs à ceux du foyer de la plupart des élèves. Finalement, il n'y a que dans les classes moyennes que les enseignants aient encore la cote ; du reste, c'est souvent de là qu'ils viennent.

Monsieur Prudhomme 26/11/2007 23:05

Et pourquoi ne pas essayer de définir avec eux cette fraternité comme un lien de solidarité et d'amitié plutôt que de rester sur l'image du lien familial, image forte mais que l'on sent bien impraticable ?

Devine 28/11/2007 10:58

Vous avez raison. L'image de la famille pour définir le peuple français est très forte et correspond à la réalité de l'idéal national, mais j'aurais dû insister sur le fait qu'il s'agit d'une parenté adoptive et en aucun cas biologique.

Armand 25/11/2007 18:35

Cher Frère Devine,
J'espère que cette fraternité s'applique aussi aux belges! ;) ;) ;)
Amitiés

Devine 26/11/2007 17:36

Evidemment, car bien que Français je sais que "l'union fait la force".