Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au collège
  • Au collège
  • : Je suis professeur d'histoire-géographie au collège Félix-Djerzinski de Staincy-en-France. Ce métier me rend malade et il fait ma fierté. Avant d'en changer, je dépose ici un modeste témoignage.
  • Contact

Compteur

Recherche

8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 21:41

Classe de cinquième. Cours sur la population africaine.

Moi. -... et donc, le Rwanda est un pays très densément peuplé. A certains endroits, il y a 500 habitants au kilomètre carré, alors qu'on est à la campagne. Vous voyez d'ailleurs sur la photo que certains champs ne sont pas plus grands que cette salle de classe, parce qu'il faut partager la terre entre tous.
Jean-Baptiste, un élève intelligent, instruit et poli. -Monsieur, c'est pour ça qu'ils se sont entretués autrefois ?
Moi. - Euh... C'est un problème très compliqué... Disons que c'est une raison parmi beaucoup d'autres. Quand la guerre a commencé, certains se sont peut-être dit "Si je tue mon voisin, j'aurai sa vache, ses champs et sa maison." Voilà, c'est la nature humaine.
Jean-Baptiste, sereinement. -Mais c'est pas mal, finalement. Ça a fait de la place.
Plusieurs autres élèves. -Ouaaaah ! Comment tu peux dire ça ! On va te tuer pour prendre ta place, tu vas voir !

Tout en étant stupéfait par sa sortie, je ne peux pas en vouloir à Jean-Baptiste : la logique darwinienne de sa réflexion est typique d'un bon élève, et à son âge, j'aurais sans doute pensé la même chose -les êtres humains ne sont pas différents des animaux, quand il n'y a plus assez de ressources pour les nourrir tous, ils se suicident ou se massacrent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Devine
commenter cet article

commentaires

Armand 10/10/2007 17:05

Cher Devine,
C'eût été le moment de parler de Malthus ou, pour les plus curieux, comparer le "croissez et multipliez" des catholiques à la régulation des populations par les naissances ou par la mort (guerres, épidémies, famines).
J'ignore ce que tu peux dire en classe et les degrés de maturité...
Amitiés

Devine 10/10/2007 21:34

Cher Armand,

Les degrés de connaissance et de maturité sont tellement divers qu'il est malheureusement impossible d'aborder ce genre de sujets sans plonger une partie de la classe dans une profonde torpeur. Mais j'avais tout de même bien envie, après avoir évoqué les conséquences de la surpopulation, de demander à mes élèves, d'un ton dégagé : "Mais alors vous, vous venez pour la plupart de familles nombreuses, non ?"