Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au collège
  • Au collège
  • : Je suis professeur d'histoire-géographie au collège Félix-Djerzinski de Staincy-en-France. Ce métier me rend malade et il fait ma fierté. Avant d'en changer, je dépose ici un modeste témoignage.
  • Contact

Compteur

Recherche

29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 22:30
Affichette placardée dans les couloirs du collège mardi :


Puis, jeudi, à la grille et en tous lieux visibles :
 
Voici au moins un aspect positif des évènements douloureux que nous vivons actuellement. Ils auront permis de rappeler que les parents doivent parler à leurs enfants. Et éventuellement, si cet effort ne les a pas complètement épuisés, les empêcher aussi d'emmener un marteau à l'école.

De l'avis général pourtant, le calme ne reviendra que quand il y aura eu un mort. C'est en particulier ce que pensent les voyous. On leur dit : "Mais ce mort, ça pourrait très bien être toi." Ils haussent les épaules.

Les autorités académiques font tout ce qu'elles peuvent pour éviter que les faits ne soient médiatisés, et empêcher ainsi une terrible émulation de crétinisme. Mais les conseils de classe du troisième trimestre vont bientôt avoir lieu, rendre leurs verdicts, et des centaines d'élèves se répandront alors dans la nature. Disponibles.

Les digues se craquellent. Je trouve nos deux petites affichettes nécessaires, et en même temps pathétiques. Non ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Devine
commenter cet article

commentaires

Jean 01/06/2008 04:41

Cher prof,Tire-toi, ils sont irrécupérables!A Banlieuzart: si les parents osaient avoir un peu d'autorité et surveillaient un peu leurs enfants et ce qu'il y a dans leur sac...

Banlieuz'art 01/06/2008 02:41

Bonsoir FanTommette,Pas d'accord non plus avec vous. Pour commencer, j'ai du mal à comprendre votre point de vue... Vous dites "tout n'est pas bidon dans ces bagarres inter-cités" et juste aprés vous me raconter le cas dramatique de ce pauvre jeune homme. Vous vous réjouissez de ce qui lui arrive ou j'ai mal compris ?Au passage, son cas n'est pas si dramatique que ca, il se fera engueuler par Mme la Juge, aura quelques heures de TIG et puis basta... A 12/14 ans, laissé son fils dehors, ca craint rien du tout. Il fait jour, y as du monde dehors, on peut le laisser s'amuser... Dans un quartier en tout cas, je sais pas si je le laisserait si j'habitait un village, avec tout ces ...Et le couteau dans le cartable, ok c'est pas normale, mais c'est pas les parents qui l'y ont mis... Combien de parents adorables je connais ont élevé des petits monstres...

FanTommette 31/05/2008 19:44

Bonsoir Banlieuz'art, je ne suis pas d'accord avec vous: tout n'est pas" bidon" dans ces bagarres intercités. Pour y avoir participé, un de mes élèves vient de passer sa première nuit au poste de police. Je lui ai téléphoné ce matin, il n'en menait pas large, il est en 3°, devait passer son brevet, intégrer un lycée professionnel, maintenant il n'a plus comme horizon que la convocation au tribunal qu'il attend. Il mérite entièrement ce qui lui arrive, en est conscient, lui qui, il y a encore une semaine, demandait à ce qu'on lui trouve une place en internat pour l'éloigner de ce milieu auquel il sait ne pas pouvoir résister.ne dites pas non plus que les parents n'y sont pour rien. Pourquoi mettre des enfants au monde si on n'est pas en mesure de les élever dans le respect des autres et des lois? ET là, c'est en tant que parent que je m'exprime. Des enfants de 12-14 ans qui sont encore dehors apres 18 heures, ou qui se promènent avec une arme par destination dans leur cartable, ce n'est pas normal, quel que soit le contexte familial!!! 

Banlieuz'art! 31/05/2008 19:19

J'aime bien comme les solutions prioposés sont inutiles...Moi aussi, suis un jenes de cité dites "sensibles", ca commenece a faire un moment que je lis ce blog et je vous avoue que j'y reconnait beaucoup mon collége. Que de bons souvenirs...Les affichettes sont en effet d'un pathétique... Surtout que les paents y sont pour rien !Un mort, ça accentuerait le degré de violence, la sa reste à l'arme blanche, un mort et ça se réglera à l'arme à feu... Un téléphone vert, la police ?? nan, jamais...Dialogue avec un adulte, faut encore que les jeunes soient génés par cette situations, les embrouilles inter-cités, c'est comme le loft-story, c'est bidon mais qu'est-ce que ça fait parler...En fait, les problémes inter-cités, j'y ai jamais rien compris, pourquoi on se fait la guerre ? Personne ne se rappelle pourquoi... Ma banlieue, c'est pareille, des problemes entre le nord et le sud du quartier, avec les quartiers voisins, avec les villes voisines...En faite tout petit, j'ai grandi avec dans les oreilles "le PN on les ni***", "le PB c'est des sa***es", pourquoi j'entendais et répétait ce genre de choses ? je sais pas...C'est la guerre avec tout le monde, une pseudo-embrouille d'un mec du quartier (reconnue) avec un mec d'ailleurs et tout le quartier est au front !Et malheureusement, qu'est-ce qu'on peut faire ? Rien... Comme pour le loft !

Flak95 31/05/2008 18:58

Faudra-t-il donc qu'un jour, un professeur meure dans l'exercice de ses fonctions avant qu'on fasse quelque chose...