Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au collège
  • Au collège
  • : Je suis professeur d'histoire-géographie au collège Félix-Djerzinski de Staincy-en-France. Ce métier me rend malade et il fait ma fierté. Avant d'en changer, je dépose ici un modeste témoignage.
  • Contact

Compteur

Recherche

17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 10:17

Cantine des professeurs, midi un quart.Clown.jpg

-Ça va Ali ?
-Le numéro que vous avez composé n'est pas attribué. Veuillez consulter le service des renseignements.
-A ce point là ?
-Ah mais écoute, je sors d'un cours avec les quatrième G...
-Ah d'accord, je comprends mieux.
-... G comme génie. C'était une leçon d'éducation civique sur le droit à la vie privée. J'avais décidé de partir de l'exemple des tests ADN. La discussion commence bien, mais, par un scrupule de méthode complètement idiot, je me mets en tête de leur expliquer ce que c'est que l'ADN. Je fais de mon mieux, et pour les intéresser, je leur dis en conclusion : "Quand un assassin commet son crime, on peut le retrouver grâce à son ADN, il suffit qu'il laisse un cheveu, ou une goutte de sueur." Et là Camélia...
-Cette pétasse de Camélia...
-Tu m'ôtes les mots de la bouche. Tu sais qu'hier je l'ai surprise en train de se maquiller pendant mon cours ? Elle se mettait du mascara, tranquille, en pensant que je regardais ailleurs. Enfin passons. Cette pétasse de Camélia me demande donc d'un air ingénu : "Et dans le caca, msieu, ya de l'ADN ?"
-C'est pas possible.
-Tu connais la nana et tu sais donc aussi bien que moi que c'est parfaitement possible. Et j'étais tellement scotché par la bêtise et la vulgarité de cette sortie que je n'ai même pas relevé. Du coup, tous les autres ont embrayé, et pendant un quart d'heure, ça a été caca time : caca par ci, caca par là, et caetera. On se serait cru dans une récréation de maternelle, c'était hallucinant. Et bon, à la fin, il n'y avait plus rien à faire, alors j'ai gueulé, et ils ont noté leur leçon sans une explication. Et c'est vraiment con parce que le sujet les intéressait, au début ils participaient bien. Mais ils ne peuvent pas s'empêcher de faire les cons. Quinze minutes de concentration, c'est leur maximum absolu.
-Écoute, dis-toi qu'on fait un métier formidable. On se marre, et puis on voit des trucs incroyables, non ? Il faut avoir fait prof au moins une fois dans sa vie !
-OK, mais au bout d'un moment, il faut faire autre chose, si on a un minimum d'estime de soi. Qu'est-ce que tu veux qu'on fasse de pareilles créatures ? Il faudrait que je tire quelque chose du cerveau de Camélia Caca ? Et comment ? Merde, c'est plus de l'enseignement qu'on nous demande de faire, c'est de la magie ! -Tiens, en parlant d'arts du cirque, je voulais te parler d'un truc aussi. Ça concerne tes sixième. Tu vois ça ?
-Qu'est-ce que c'est ?
-D'après ce que m'ont expliqué des élèves bien informés, c'est une bille de plastique qu'on tire normalement avec un pistolet à air comprimé, dans les fêtes foraines.
-Ah me dis pas qu'un de mes gamins est venu au collège avec un pistolet, s'il te plaît !
-Pas encore, mais j'ai l'impression que ça n'est qu'une question de temps. Ce qu'ils font pour l'instant, c'est qu'ils vident leurs stylos, et ils s'en servent comme sarbacanes. Et le résultat est vachement efficace : ça fait hyper mal à la personne visée, mais c'est tellement petit que tu ne retrouves le projectile qu'en regardant le carrelage pendant un quart d'heure à la fin du cours. Bilan, t'as un élève qui beugle comme un veau, mais que tu soupçonnes fortement de jouer la comédie, puisque tu n'as rien vu. Et ton cours part en couille que c'en est une merveille. Je soupçonne Enzo d'avoir allumé Hind, mais j'ai aucune preuve. Enfin, passons. Et toi, ça va ?
-Oh écoute, je viens de passer une heure avec mes sixième SEGPA...
-Ah ouais, c'est la classe d'Ibrahima.
-Bon, bah voilà, si même toi qui ne l'as pas comme élève, tu le situes aussi bien, ça dit tout.
-Il est si terrible que ça ?
-Ah mais écoute, il a un méchant pèt' au casque, hein. Il devrait être aux urgences psychiatriques, plutôt que dans des cours d'arts plastiques. Il est totalement parano et hyper agressif. Aujourd'hui, on travaillait sur du volume, donc les élèves avaient la possibilité d'utiliser toute sorte de matériel. Eh ben, en l'espace de cinq minutes, il a essayé d'aveugler son voisin en le pointant avec le pistolet à colle ; et ensuite, avant que j'aie eu le temps de l'exclure du cours, il a essayé de lui agrafer les joues.
-Yo.
-Et il y en a encore deux ou trois autres, dans cette classe, qui ont les fils qui se touchent. Je te dis, quand je les ai, j'y vais la peur au ventre, alors qu'ils ne m'arrivent pas à l'épaule. Je ne peux même plus leur tourner le dos pour noter quelque chose au tableau !
-Eh ben. C'est quand les vacances ? Le 25 ? -Tiens, salut Albert ! Ça va ?
-Non. Connais-tu Zlatko Marinkovic ?
-Oui, je l'ai eu en sixième et en cinquième.
-On est d'accord que c'est un sale con ?
-On est tout à fait, absolument d'accord.
-Bon, dans mon cours, je parle du SIDA, des moyens de se protéger, etc. Et Zlatko, qui me chauffait depuis quarante-cinq minutes, me demande d'une voix doucereuse : "Monsieur, c'est quoi un préservatif ? Monsieur, c'est quoi un homosexuel ?" Et les autres, évidemment, se marraient comme des baleines. Alors il continue son petit cirque, et au bout du compte, sa question, c'est : "Monsieur, c'est quoi un acte sexuel ?" Alors là, sans que j'aie le temps de calculer quoi que ce soit, je m'entends lui répondre : "T'as qu'à demander à ta mère, putain !"
-Ah ah ah !
-Eh ben ouais, la classe a bien rigolé aussi, mais maintenant je fais quoi si elle me téléphone ?
-Tu lui dis que si elle s'était mieux protégée autrefois, on n'en serait pas là.
-Ouah, mais qu'est-ce que c'est que ça ? C'est censé être du hachis parmentier ?
-Mon ami, relis Astérix légionnaire : plus la nourriture est mauvaise, plus l'armée est puissante -et vice-versa.
-Je ne savais pas que l'Éducation nationale était si puissante.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gaston 19/11/2007 22:18

Tout simplement énorme.Je voudrais être prof juste pour avoir eu cette discussion. Avec le recul t'a du bien te marrer quand tu t'es relu.

Devine 19/11/2007 22:20

Oui : si on tient le coup, on s'amuse bien...

carmen 23/10/2007 17:21

Combien de temps peut-on résister comme prof dans une telle école? Ah ! putain ! ah , ah!

Devine 24/10/2007 10:29

Eh, sais-tu que certains enseignants y font toute leur carrière ? Bon, ce n'est certes pas mon intention.

Armand 17/10/2007 10:45

Cher Devine,
Je croyais que le viol d'une enseignante en pleine classe était inimaginable...
Je n'en suis plus convaincu maintenant!
Amitiés

Devine 17/10/2007 11:16

Cher Armand,Bon, il ne faut pas exagérer : les élèves de Félix-Dzerjinski respectent encore notre intégrité physique. Mais nous ne sommes qu'en octobre et qui sait ce qui se produira d'ici aux premiers jours de juillet... Je vous tiendrai de toute façon informé !