Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au collège
  • Au collège
  • : Je suis professeur d'histoire-géographie au collège Félix-Djerzinski de Staincy-en-France. Ce métier me rend malade et il fait ma fierté. Avant d'en changer, je dépose ici un modeste témoignage.
  • Contact

Compteur

Recherche

25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 22:32
Sixième. Cours sur la démographie mondiale.

Moi. - ... Mais alors, quand on écrit que le taux de mortalité de tel pays est de 11,7 ‰, qu'est-ce que ça veut dire, en fait ? Oui, Kader.
Kader. - Ça veut dire... je crois, hein ?
Moi. - Vas-y.
Kader. - Ça veut dire qu'il y a eu onze morts et sept blessés graves.
Moi. -(Je ne peux réprimer un sourire.)
Jason, s'engouffrant dans la brèche. -Mais non ! Ça veut dire qu'il y a eu onze morts et un douzième, très malade.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain 14/10/2008 01:02

Tiens, le "taux de moralité" (message précédent de M. Devine) ? Je ne connaissais pas cet indicateur très intéressant ! On le calcule comment ?...

Armand 26/10/2007 12:13

Cher Devine,

ERRATUM

Il aurait été intéressant de savoir l'année d'études des bambins: première primaire ou sixième.
Je n'ose même pas imaginer que cela se soit passé dans un lycée (je crois que vous dites lycée pour ce que nous appelons "athénée" en Belgique)...
Amitiés

Errare humanum est, perseverare...
Je ferai mes deux heures de colle bien mérités!

Devine 29/10/2007 00:06

Cher Armand,Les élèves en question sont en sixième, ils ont onze ans. Et je ne leur tient pas rigueur de leur réponse un peu farfelue. En fait, je l'espérais, car le but était d'attirer leur attention sur le caractère forcément un peu abstrait des statistiques telles que le taux de moralité, qu'ils seront amenés à utiliser tout au long de leur scolarité. Ils m'ont bien servi !

Armand 26/10/2007 10:12

Cher Devine,
Ce qui aurait été intéressant à savoir, c'est an quelle année d'études la question a été posée: première primaire ou sixième. En effet, je n'ose même pas imaginer que cela s'est passé au lycée (je crois que vous dites lycée pour ce que nous appelons "athénée" en Belgique).
Amitiés